Les taxes communales sur le foncier bâti et la taxe d’habitation
ont été anormalement augmentées de + 8% depuis 2001 alors que nos emprunts diminuent et que nos recettes évoluent naturellement en fonction de l’augmentation de la population sur notre commune.

En conséquence nous nous engageons à bloquer les taux pendant le prochain mandat.

« Un euro donné à la collectivité doit être un euro utile. »